Maisons Bois Alaska Image - Image 5

Pourquoi construire en bois


La construction bois connaît une progression régulière depuis de nombreuses années. Le marché de la maison bois représente environ 5% des constructions neuves et malgré la crise qui touche le secteur de la construction la demande en maison individuelle ne diminue pas.
« L’effet bois » est antérieur au Grenelle de l’environnement et se traduit par une demande de plus en plus forte des clients finaux et des maîtres d’ouvrages. En construction publique le bois représente 20% des bâtiments culturels, et de plus en plus de maîtres d’ouvrages publics imposent le matériau bois dans leur programme de logements collectifs.

 

Longévité et durabilité

Une construction à base de bois bien conçue nécessite peu d'entretien et dure des générations !

Le bois est un matériau naturel et biodégradable. Il est durable comme le prouvent les structures en bois parfaitement intactes retrouvées dans des tombeaux égyptiens vieux de plus de 3 500 ans. Pour simplifier, il est possible d'affirmer que le bois est pratiquement éternel pour autant qu'il ait été séché et maintenu à l'abri de l'humidité.

C'est la qualité de la conception et le soin apporté à l'exécution qui déterminent la longévité d'un ouvrage et permettent de limiter voire d'éviter les attaques biologiques.

 

Importance d'une bonne ventilation

Le confort d'habitation est décisif pour le bienêtre des occupants d'une construction. En été, la chaleur doit rester à l'extérieur tandis qu'en hiver, elle doit rester à l'intérieur. Pour offrir une sensation de confort, une habitation par exemple doit avant tout être étanche aux courants d'air. C'est le cas des maisons bois ALASKA de conception récente.

Grâce à leurs excellentes performances en matière d'isolation thermique, ces constructions assurent un confort optimal en toutes saisons et répondent facilement aux critères exigés aujourd’hui par les nouvelles réglementations thermiques.

 

Coûts

La construction en bois permet de réaliser des économies. Certaines ne sont pas en rapport direct avec le bois. Les coûts des fondations, par exemple, peuvent être réduits en raison du faible poids propre d'un bâtiment en bois, plus particulièrement sur les terrains de mauvaise qualité ou en pente. Dans le cas d'extensions ou de surélévations de constructions ayant des capacités portantes limitées, le bois peut offrir des solutions particulièrement avantageuses
 
Un planning respecté génère des économies
D'une manière générale, une planification bien réfléchie et un degré de préfabrication adaptée diminuent les coûts de construction au même titre qu'une production sur site maîtrisée évite de coûteuses improvisations lors du gros œuvre et du second œuvre bois.
La durée plus courte d'exécution de chantier permet de réaliser des économies sur les frais financiers. Il convient également de faire une distinction entre l'investissement de départ et les coûts d'exploitation ultérieurs.

 

Frais d'entretien normaux

Du point de vue de l'entretien, des réparations et des transformations, une construction à base de bois présente bien des avantages. Une façade en bois brut, par exemple, ne demande aucun entretien si on accepte sa patine grisaillée naturelle, tandis que celle nourrie de peintures pigmentées de coloris clairs demandera, sur une période de 30 ans, trois ou quatre entretiens légers qui au final ne sont pas plus coûteux qu'un ravalement lourd sur les enduits ou des revêtements de construction traditionnelle.

 

Le bois et le feu

Contrairement aux idées reçues, le bois est un matériau possédant l'une des meilleures résistances au feu.
Il n'augmente pas les risques d'incendie. En effet, parmi les points forts d’une maison bois par rapport à une maison en structure acier ou béton :

- l’ossature en bois perd moins rapidement sa capacité portante qu’une structure en acier ou en béton armé, de ce fait les dangers d'effondrements immédiats sont nuls et le temps de stabilité structurelle est rallongé

- l’incendie dans une maison en bois ne dégage pas de fumée toxique ! A titre d'information, il n’y a pas de surprime d’assurance et les sapeurs-pompiers préfèrent notoirement intervenir dans une maison en feu construite en bois plutôt qu'en maison traditionnelle.

 

Confort acoustique

De par sa structure cellulaire et sa faible densité, le bois offre un grand confort acoustique à condition de respecter une conception technique qui renforce le pouvoir d’isolation du bois. Une bonne isolation acoustique doit répondre à la réduction de deux types de bruit :

- les bruits d’impact (bruits de pas, de déplacements et chutes d’objets ou de meubles...) transmis à la fois par les planchers intermédiaires et indirectement par les parois verticales.

- les bruits aériens extérieurs et intérieurs propagés par les parois de séparation ou indirectement par les cloisons latérales.

 

Un excellent isolant thermique été comme hiver

Adapté à tous les climats, le bois est un meilleur isolant qu’une construction maçonnée à épaisseur égale.

Par sa faible conductivité thermique, il évite la formation de ponts thermiques et supprime les effets de condensation. Par grande chaleur, la bonne conception de la maison est le meilleur moyen d’avoir une habitation confortable, même sans climatisation.

Contrairement à une idée reçue, il faut limiter les ouvertures orientées à l’ouest et favoriser les grands vitrages plein sud avec des protections solaires.
Enfin, le bois étant un matériau à très forte inertie thermique, la consommation énergétique y est faible et moins coûteuse. Ses valeurs d’isolation thermique permettent d’importantes économies d’investissement et de fonctionnement, jusqu’à 20 à 30 %, et cela sans rien sacrifier au confort.